2e soirée d'information et visite de l'école le jeudi 16 février, à 19 h.

Top

Femmes de sciences

L’école dispose de six laboratoires où sont dispensés les cours de sciences aux 2ème et 3ème degrés et occasionnellement au 1er degré. Trois sont nommés en l’hommage de scientifiques célèbres : Albert Einstein pour la physique, Antoine Lavoisier pour la chimie et Charles Darwin pour la biologie. Un laboratoire, plutôt réservé au 1er degré, a été baptisé « Scientastic » et deux laboratoires avaient été nommés provisoirement « Sciences 1 » et « Sciences 2 ». Ce sont ces deux derniers que nous avons décidé de baptiser cette année en l’honneur de deux scientifiques d’exception : Marie Curie et Jane Goodall.

Les femmes scientifiques, dans l’Histoire, ont été souvent boudées par les récompenses ou se sont vues voler leurs découvertes. Pendant des siècles, les chercheuses devaient se porter « volontaires » pour assister des scientifiques, leurs découvertes majeures ont été attribuées à leurs collègues masculins et leurs noms ont été retirés des protocoles expérimentaux.

Nous voulions réparer cette inégalité. Nos élèves féminines auront à présent des modèles auxquels s’identifier et qui leur rappelleront que les disciplines scientifiques sont ouvertes aussi bien aux filles qu’aux garçons sans distinction de genre.

Quelques mots sur ces femmes :

  • Marie Curie, née Skłodowska, a littéralement donné sa vie à la recherche scientifique puisqu’elle est morte en 1934 du cancer provoqué par les radiations du radium avec lequel elle travaillait et qu’elle découvrit. Elle est la première femme à avoir reçu un prix Nobel et la seule personne à en avoir reçu deux (un en physique et un en chimie), première femme professeur à la Sorbonne à Paris. On lui doit la découverte de la radioactivité, du radium et du polonium et la mise au point de la radiographie, excusez du peu. Ces travaux ont ouvert la voie au développement de la radiothérapie mais aussi à la physique nucléaire. Elle repose auprès de son mari Pierre Curie au Panthéon à Paris sous un sarcophage de plomb car même dans la mort, Marie Curie « rayonne ».
  • Jane Goodall est née l’année où Marie Curie est décédée, en 1934. Ethologue, anthropologue, icône   de la protection animale et infatigable activiste environnementale, la Dr Jane Goodall est mondialement connue depuis qu’elle a consacré sa vie à l’étude des chimpanzés. Elle a permis de prendre conscience que ces primates utilisaient des outils. Son institut est, depuis 1977, actif dans la protection de la biodiversité et le développement durable, elle y est toujours très impliquée à l’heure actuelle. Elle a dit : «Chaque individu compte. Chaque individu a un rôle à jouer. Chaque individu fait la différence ». De quoi nous inspirer à l’école.